La Conversation c’est l’art du temps

Par Guillaume Villemot Fondateur du Festival des Conversations Oui la conversation c’est l’art du temps, l’art de prendre soin de l’autre, l’art de se tourner vers les autres et de ne plus avoir peur. La conversation c’est aussi nécessaire que de respirer, c’est essentiel dans nos vies pour être en mesure de dire et de faire... View Article

Par Guillaume Villemot Fondateur du Festival des Conversations

Oui la conversation c’est l’art du temps, l’art de prendre soin de l’autre, l’art de se tourner vers les autres et de ne plus avoir peur. La conversation c’est aussi nécessaire que de respirer, c’est essentiel dans nos vies pour être en mesure de dire et de faire NOUS.

La Conversation c’est la générosité de l’autre c’est OSER l’autre , c’est prendre la mesure que l’on risque de voir son opinion évoluer et que l’on accepte de le dire et de la partager.

J’aime cette idée de nous mélanger de partager de faire de cette mixité une force une nouvelle naissance, j’aime ce principe de mélanger nos idées nos convictions, j’aime ces moment où l’on prend le temps de la conversation. Quel que soit sa forme, physique, téléphonique, par SMS, par e-mail ou autre chat, une conversation pour être réussie doit toujours s’appuyer sur le temps que l’on donne naturellement à l’autre. C’est le temps de l’écoute, le temps de la réflexion, le temps pour se nourrir de l’autre.

Une conversation n’est pas obligatoirement sérieuse ou grave, le sujet de conversation préféré des français d’ailleurs est la météo, c’est un moment simple une conversation un moment où l’on est ensemble à partager nos points de vue nos idées nos émotions.

Une conversation c’est aussi savoir se taire, se taire pour écouter, se taire pour réfléchir avant de répondre se taire pour savoir là encore prendre le temps.

Les Kanaks divisent la vie en trois grandes étapes :

  • D’abord tu es les oreilles et tu écoutes
  • Ensuite tu es les yeux et tu regardes
  • Enfin tu es la parole, tu es sage, tu sais comment faire et tu apprends aux autres, tu partages.

La conversation se construit de cette façon là en prenant le temps des autres et pas uniquement en prenant du temps pour soi.

Oui je suis un conversateur et je le revendique un conversateur moderne un conservateur actif, un conversateur militant. Militant pour que nous osions la Conversation pour que nous revendiquions la conversation dans toutes ses formes mais surtout pour que nous osions affirmer la conversation comme notre mode de pensée comme notre mode d’agir et de vivre.

Hemingway disait « il faut deux ans pour apprendre à parler et cinquante pour apprendre à se taire » c’est vrai mais n’oublions jamais que sans conversation il n’y a plus la curiosité de l’autre la générosité de l’autre sans conversation on est isolé on est seul on se renferme sur nous et notre monde disparaitra. La conversation est notre bien commun un bien précieux à protéger et à encourager.


Vous aussi osez devenir des conversateurs !

Par Guillaume Villemot Fondateur du Festival des Conversations


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *